Les dés sont jetés, rien ne va plus !!!

Quatre petits tours… et une suspension. Les enchères pour la 5G ont commencé ce mardi matin. Après quatre tours, les opérateurs ne s’étaient pas encore départagés. Le minimum à débourser par les opérateurs pour ces fréquences a grimpé désormais à 2,39 milliards (contre 2,17 lors de la mise à prix), soit un gain de 200 millions pour l’État en une journée.

Les enchères portent sur 11 blocs de 10 MHz. Ils étaient proposés à un prix de réserve de 70 millions d’euros. Le prix du bloc a grimpé à 85 millions à l’issue de cette première journée. Les enchères reprendront demain, au tour numéro cinq, avec le prix d’un bloc fixé à 90 millions d’euros. Pour les tours suivants, l’incrément a été fixé à 3 millions par bloc pas de 10 MHz par le régulateur du marché (Arcep).

Mode d’emploi des enchères

L’attribution des 310 MHz de fréquences dans la bande des 3,4 -3,8 GHz, dite bande des 3,5 GHz se déroule en trois temps. La première phase a lieu en début d’année. Bouygues Telecom, Orange, Free et SFR ont déboursé 350 millions d’euros chacun pour les quatre premiers blocs de 50 MHz. Chaque opérateur dispose donc déjà de 50 MHz. Au maximum, ils peuvent acquérir 50 MHz supplémentaires lors des enchères qui se tiennent actuellement.

Une troisième phase aura ensuite lieu : les enchères dites de placement entre 3,4 et 3,8 GHz. Ce qui est loin d’être neutre en termes de performances et de choix et de réglage des équipements.

De la 5G dans d’autres fréquences

Techniquement, les opérateurs peuvent tout à fait lancer la 5G en France en utilisant d’autres fréquences que celles qui sont actuellement mises à prix. Les fréquences 700 MHz pourraient notamment être utilisées pour la 5G dite FDD. Le gouvernement a introduit de nouvelles obligations de déclarations d’antennes 5G auprès des maires, qui risque de ralentir ce type de déploiement.

De plus, le débat a commencé entre les opérateurs. SFR n’hésite pas à dénoncer une «fausse 5G», craignant que Bouygues Telecom et Free ne lancent la 5G avant lui, sur ce principe. Les enchères ne sont pas encore finies, les hostilités commerciales sont déjà ouvertes.

Par 

Conférence sur la technologie LiFi

Conférence sur la technologie LiFi

Du Haut débit, sans pollution électromagnétique et Cybersécurisé. Dans le contexte de marche forcée vers la 5G, et la banalisation du WiFi, trop de gens ignorent encore le potentiel d’une autre technologie sans fil qui passe par la lumière visible : le LiFi. Une série...

lire plus
#5G : A qui profite le crime ?

#5G : A qui profite le crime ?

17 sept. 2020 A qui profite les enchères 5G ?  Deux amish se penchent sur la question qui fâche : à qui profite les enchères de la 5G ? Fort d'un sondage réalisé par Opinionway, ils proposent une solution démocratique et respectueuse de l'intérêt général...  Il est de...

lire plus

#5G : A qui profite le crime ?

17 sept. 2020 A qui profite les enchères 5G ?  Deux amish se penchent sur la question qui fâche : à qui profite les enchères de la 5G ? Fort d'un sondage réalisé par Opinionway, ils proposent une solution démocratique et respectueuse de l'intérêt général...  Il est de...

lire plus
05 61 45 27 33
Inscrivez-vous à notre Newsletter

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Rejoignez notre communauté et recevez l'ebook

La destruction de la nature par l’« électrosmog »

de Ulrich Warnke

You have Successfully Subscribed!