A propos de

Chrysaliide

 » Après avoir fait le tour de France des centrales nucléaires en ayant évolué dans un milieu ou la radioprotection est vitale, je ne pense pas me tromper en affirmant que je suis très familier avec certains principes essentiels permettant de maîtriser l’exposition des travailleurs aux ondes ionisantes dangereuses (principe ALARA et principe de précaution notamment).

Ces principes s’appliquent systématiquement en présence de rayonnements ionisants, mais avec l’augmentation constante des électrosmogs dans la vie quotidienne j’ai remarqué que l’on pouvait tout autant les appliquer pour se protéger des rayonnements non-ionisants. Il est nécessaire de protéger les enfants dans un premier temps, mais aussi les adultes sur leurs lieux de travail et pendant leur sommeil. En effet nous estimons qu’une faible exposition sur une longue durée équivaut à une forte exposition, et représenterait un danger même s’il n’est question ici d’ondes non ionisantes.

Voici un exemple simple à comprendre : un enfant est exposé à longueur de journée aux rayonnements électromagnétiques s’il est exposé au WIFI à la maison et à la crèche. Si nous voulons protéger la santé de nos enfants, le principe de précaution prévaut aujourd’hui et non dans quelques années. 

– K. Moghrani

05 61 45 27 33

Le livre de Günter Pauli à télécharger en vous abonnant à la newsletter

Recevez les informations importantes concernant la réduction des champs électromagnétiques.

Veuillez vérifier vos spams pour la confirmation.

Merci pour votre inscription!